Vendredi 15 décembre, une réunion publique exceptionnelle a rassemblé plus de 100 personnes à Tennie, commune sarthoise touchée par la perte de ses deux médecins en septembre dernier. L’événement, organisé en un temps record par Dominique Cadiau et le maire de la commune, a suscité un vif intérêt, avec deux articles d’une page dans les journaux locaux.

Face à cette mobilisation, un médecin de la Maison de Santé Pluriprofessionnelle (MSP) voisine s’est joint à la réunion pour répondre aux questions, même s’il n’avait pas été nommément invité.

Cette réunion a marqué un tournant, exprimant un mélange de désespoir et de colère parmi les participants. Les plus de 100 personnes présentes ont exprimé leur mécontentement et leur volonté de s’engager dans des actions concrètes. La situation est devenue critique depuis la perte des deux médecins en septembre, laissant 4 500 patients de Tennie sans médecin.

Les habitants ont partagé leurs inquiétudes quant à la détérioration continue de la situation médicale, soulignant l’impact de départs en cascade de médecins. À seulement 10 kilomètres de Tennie, trois médecins quitteront leur poste dans les six prochains mois, affectant directement 10 000 habitants.

Depuis 2020, le nombre de patients sarthois sans médecin est passé de 55 000 à 100 000, mettant en évidence l’urgence de la crise médicale dans la région.

Ce nouveau collectif, soutenu par des acteurs engagés, entend amplifier sa mobilisation. Des discussions ont même évoqué la possibilité d’organiser une première manifestation dans la Sarthe au printemps. Une initiative qui, si elle se concrétise, représenterait une action significative pour faire entendre la voix des patients et faire face à la crise médicale qui frappe la région.